Lettre aux candidats à l’élection présidentielle 2017

Lettre accompagnant le questionnaire sur la GPA adressée aux candidats

Le Collectif pour le respect de la personne, la CADAC et la CLF, en accord avec la quasi totalité des associations féministes en France, s’inquiètent du caractère intrinsèquement violent, à l’égard des femmes et des enfants, de la maternité de substitution (ou « GPA »).   Nous tenons à vous alerter sur l’extrême importance que cette question revêt à nos yeux et à ceux de tout citoyen soucieux des droits humains, quelles que soient ses opinions politiques.

A l’heure où se développe un tourisme procréatif mondialisé et où, en Europe même, certains veulent instaurer une « régulation » internationale de la pratique de la « GPA », pour mieux la faire accepter en France, nous attendons des candidats à l’élection présidentielle des positions précises.

Considérant que le but principal de toute politique nationale et internationale est la liberté et la dignité des êtres humains, nous attendons du prochain Président de la République qu’il s’attache à défendre en France les droits fondamentaux de la personne humaine figurant dans la Constitution et qu’il s’engage, avec d’autres pays européens, comme l’Italie et l’Allemagne, vers une abolition universelle de la GPA.

Pour contribuer éventuellement à compléter votre position sur un sujet majeur, que la campagne électorale ne pourra pas éluder, nous vous adressons ci-joint quelques éléments d’information et de réflexion.

Nous vous adressons également en annexe un questionnaire. Nous vous serions infiniment reconnaissantes de bien vouloir nous faire part de votre position d’ici le 15 mars prochain, date à laquelle nous souhaitons rendre publiques les réponses des candidats.

Sylviane Agacinski, Eliette Abécassis, Ana-Luana Stoicea-Deram
pour le Collectif pour le Respect de la Personne (CoRP)

Jocelyne Fildard, Catherine Morin Le Sech, Marie-Josèphe Devillers
pour la Coordination lesbienne en France (CLF)

Nora Tenenbaum
pour la Coordination des association pour le droit à l’avortement et à la contraception (Cadac)

GPA: Questions aux candidats à l’élection présidentielle 2017

Questionnaire adressé par le CoRP, la CADAC  et la CLF

aux candidats à l’élection présidentielle (Lettre d’accompagnement ici)

En tant que candidat à l’élection présidentielle, Etes-vous favorable :

1) Au maintien de l’interdiction de toute pratique de la GPA en France ?

– OUI

– NON

2) A un encadrement juridique de la GPA en France ?

– OUI

– NON

3) A la transcription automatique, à l’état civil français, de l’acte d’état civil établi à l’étranger  dans le cadre d’une GPA?

– OUI

– NON

4) A l’engagement de la France dans des actions internationales destinées à abolir la pratique sociale de la maternité de substitution ?

– OUI

– NON

5) A la négociation par la France de conventions bilatérales avec les Etats autorisant la GPA afin que les services de GPA ne puissent plus y être offerts aux ressortissants français ?

– OUI

-NON

6)  Au renforcement, en France, de la lutte contre le recours à la GPA à l’étranger par des ressortissants français ?

– OUI

– NON