4 pensées sur “Conférence de La Haye: intervention internationale pour l’abolition du trafic des mères”

  1. bonjour,
    je suis allée à ces assises et j’ai beaucoup apprécié les interventions; néanmoins j’ai été étonnée que ne soit pas mentionné ce qui se passe déjà, et depuis quelques années à la Conférence de La Haye sur ces questions: réunions de comités d’experts, notes préliminaires -, questionnaire (que la France a rempli en avril 2013)*.
    On voit que ce sont les juristes qui s’emparent de ces questions ainsi que certaines ONG qui en fait, observent ce sujet à partir du « droit des enfants » -ce qui est une façon de le détourner- enfants dont un certain nombre se retrouvent sans état civil parceque des pays interdisant la GPA, les laisseraient sans statut..
    *documents trouvés sur le site de la CLH avril 2013, février 2015, janvier 2016

    je serais très intéressée d’avoir votre avis et vos actions à ce niveau.
    Merci
    Fanny Cohen Herlem
    Pédopsychiatre

    1. Bonjour,

      vous avez entièrement raison. Après avoir écrit à La Haye en mars 2015, avec un collectif de 12 associations
      http://abolition-gpa.org/2016/02/02/conference-de-la-haye-intervention-internationale-pour-labolition-du-trafic-des-meres/
      nous allons suivre d’aussi près que possible l’avancement du groupe d’experts – dont la composition est pour l’instant inconnue – et leur transmettre les travaux des Assises.
      Votre point de vue de pédopsychiatre est également très important.

      A bientot

      1. Bonjour,

        je reprends le fil, j’ai écrit un texte que j’ai communiqué à Terre des Hommes à Lausanne qui semble bien correspondre à leur souci . ne pensez vous pas important de joindre également les ONG qui défendent les plus démunis? Je peux vous envoyer mon texte dites moi juste comment..
        Merci à bientôt
        Fanny Cohen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *